Hospitalité Notre Dame de Lourdes diocèse Fréjus-Toulon

L’hospitalité diocésaine varoise vous invite à son pèlerinage à Lourdes du 10 au 15 Juillet 2022 en présence de notre Évêque Monseigneur Dominique Rey

« Allez dire aux prêtres… »

Treizième apparition :  Marie charge Bernadette d’une mission : « Allez dire aux prêtres, que l’on bâtisse ici une chapelle et que l’on vienne en procession »

Bienvenue

Chaque année un groupe de personnes,  les pèlerins et les Hospitaliers de Lourdes de Fréjus Toulon, fidèles au commandement de la Sainte Vierge Marie, se rend en pèlerinage à Lourdes. Ce site a pour objectif de communiquer les dernières nouvelles de l’association diocésaine du Var.

L’objectif principal de l’association est d’accompagner chaque année nos frères et sœurs malades, âgés, handicapés auprès de Marie à Lourdes. Cela nécessite une préparation minutieuse et un service corps et âme. Soyez joyeux, n’ayez pas peur, rejoignez nous nombreux !

Que Dieu vous bénisse !

 

Calendrier 2021-2022

Dimanche 28 novembre 2021
Journée des retrouvailles à Pourrières.

Messe à 11 h suivie du repas tiré du sac.

Samedi 15 janvier 2022
Galette des rois avec les résidents de l’AVEFETH à Gonfaron.
Date à définir
Galette des rois avec les résidents de Pomponiana à Hyères
Dimanche 30 janvier 2022 Assemblée Générale de l’hospitalité à Hyères : 10h 30 messe à l’église saint Louis, suivie de l’apéritif, du repas et de l’AG (salle Familia, rue République, au dessus de l’église saint Louis)
Samedi 5 et dimanche 6 mars 2022 ???
Récollection de l’hospitalité à St Maximin chez les sœurs dominicaines
Dimanche 8 mai 2022 Pèlerinage du partage à Cotignac.
Dimanche 3 juillet 2022 Journée de préparation du pèlerinage. Lieu à définir.
Dimanche 10 au vendredi 15 juillet 2022 Pèlerinage à Lourdes.
Dimanche 25 septembre 2020 Journée d’Action de Grâces. Lieu à définir.

 

Cliquez sur le lien afin de préparer votre pèlerinage

https://www.lourdes-france.org/wp-content/uploads/2021/09/Livret_theme_2022_FR_V2.pdf

Gad Elmaleh bouleversé !

 

« Je suis l’Immaculée Conception. »

Trois regards nous sont d’abord proposés, avec des gestes concrets pour une mise en œuvre :

1 -LE VISAGE DE MARIE, IMMACULÉE CONCEPTION

La créature toute transparente de l’amour of-fert. Une créature, pas une déesse, ni un être intermédiaire entre Dieu et l’homme. Une femme toute disponible, de A jusqu’à Z, de sa conception jusqu’à sa mort. Elle est conçue sans péché, sans obstacle opposé à l’amour, Immaculée : sinon Dieu serait resté à frapper à sa porte. En fait, l’amour peut prendre chair en elle, ne pas rester une parole en l’air. Elle conçoit le don de Dieu, son Fils, son Unique, son Tout. Elle s’identifie à cette mission : la conception du Fils de Dieu. Le 25 mars, après trois se-maines d’Apparitions et trois semaines de silence, elle peut déclarer à Bernadette : « JE SUIS l’Immaculée Conception. » C’est pourquoi le peuple chrétien aime tant se rapprocher de Marie, une Maman si belle. Dans nos régions, son image est vénérée. Nous sommes invités à l’apporter à Lourdes, en signe de joie et de reconnaissance.Nous apportons à Lourdes l’image de Marie.

2 – L’APPARITION QUI SUIT CELLE DU 25 MARS SE PRODUIT LE MERCREDI DE PÂQUES 7 AVRIL

Bernadette, au bout d’un temps, tient entre ses mains, non plus la cire mais la flamme du cierge, elle devient cierge pascal, buisson ardent, signe de la présence brûlante de cet Amour qui veut passer à travers nous. Chacun est choisi dès avant la fondation du monde pour être saint et immaculé en présence de Dieu dans l’amour. Le privilège de Marie nous dit ce que nous sommes, et notre vocation.Chacun de nous reçoit un caillou blanc et un nom nouveau, le secret de son cœur dans le Cœur même de Dieu : le nom et la mission. Chacun le reçoit dans la grâce de son baptême : « Tu es mon enfant bien-aimé. Tu es une pure merveille ! » Et la grâce du sacrement de Réconciliation nous replonge dans la joie de notre nouvelle naissance en Dieu. Nous avions, comme instinctivement, le goût du péché, Marie nous donne le goût de Dieu, le goût de l’adoration, de l’écoute de sa Parole, le goût d’une vie entièrement donnée.Je reçois un caillou blanc où j’inscris le nom reçu dans la prière et le partage.

3 – L’EGLISE EST CETTE FAMILLE

ce lieu maternel où nous sommes réconciliés avec Dieu, où nous recevons des frères et des sœurs avec qui nous partageons le don de Dieu. Un chrétien isolé est un chrétien en danger ! Marie, la Maman, nous veut ensemble, avec Jésus notre Frère aîné.Nous réalisons aussi que nous sommes précédés par une foule innom-brable de témoins, qui ont accueilli dans leur vie la lumière. Ce sont les saints, et nous pouvons choisir la figure qui nous aidera plus spécialement sur le chemin de la foi.Nous portons à Lourdes beaucoup d’intentions confiées. Nous reve-nons de Lourdes riches d’un nouvel engagement : peut-être de l’eau de la Grotte, des souvenirs… Nous pouvons aussi découvrir la grâce d’une fraternité chrétienne, un groupe de prière, un service, un mouvement. Entre autres, pour rester dans la grâce de la rencontre de Marie avec Bernadette, le scapulaire de la Famille de Notre Dame de Lourdes peut nous être remis. Nous recevons ensuite chaque mois une lettre que nous méditons, si possible avec d’autres, pour constituer des petits Cénacles maisons des disciples-missionnaires, apôtres d’une nouvelle Pentecôte.A Lourdes, nous voudrions marquer les fêtes mariales, le mois de Marie, faire du sanctuaire et des lieux qui lui sont unis des « écoles de l’Immaculée », en nous rappelant toujours que Marie nous conduit au Christ. C’est lui qui nous la donne : « Voici ta Mère ! », et elle nous rend attentifs : « Faites tout ce qu’il vous dira. »

(site fr.lourdes-france.org)

Pape FRANCOIS – Prière

Seigneur Jésus-Christ,toi qui nous as appris à être miséricordieux comme le Père céleste, et nous as dit que te voir, c’est Le voir.
Montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.
Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent, la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures; tu as fait pleurer Pierre après son reniement, et promis le paradis au larron repenti.
Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous : Si tu savais le don de Dieu !
Tu es le visage visible du Père invisible, du Dieu qui manifesta sa toute puissance par le pardon et la miséricorde : fais que l’église soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.
Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance  et  l’erreur  :  fais  que  quiconque  s’adresse  à  l’un  d’eux  se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.
Envoie  ton  Esprit  et  consacre-nous  tous  de  son  onction  pour  que le  Jubilé  de  la  Miséricorde  soit  une  année  de  grâce  du  Seigneur,  et qu’avec un enthousiasme renouvelé, ton église annonce aux pauvres la  bonne  nouvelle,  aux  prisonniers  et  aux  opprimés  la  liberté,  et  aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.
Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde, à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles.
Amen.